dimanche 21 juin 2020

Un mois avec le Durcisseur Fort pour Ongles d'Hérôme

Bonjour tout le monde, aujourd'hui sur le blog, je reviens avec une catégorie d'article que je n'avais pas fait depuis plusieurs années : les "Un mois avec....". On entrera plus en détails sur la catégorie un peu plus bas. Et pour reprendre ce type d'article, j'ai décidé de m'attaquer à un gros steak du milieu des ongles : le Durcisseur Fort pour Ongles de chez Hérôme.

Un mois avec le Durcisseur Fort pour Ongles d'Hérôme

Depuis une semaine, je me suis faite la réflexion que mes ongles avaient vachement poussées. Ce qui est fort notable chez moi, car je les ronges constamment. Alors pourquoi ce "revirement de situation" ? Simple, le port du masque dû au Covid-19. Comme je bosses dans le domaine de la vente, le masque est une obligation et comme je passes le plus clair de mon temps là-bas, il s'avère que mes ongles ont pris leurs aises et se sont mis à pousser. Mais voilà, mes ongles, je les ronge depuis petite par mimétisme à cause de mon père, et du coup, bah mes ongles sont quand même un peu fragile. Pour profiter de l'aubaine de cette pousse miraculeuse, je me suis dit que j'allais les aider un peu à se renforcer. Allez les p'tits potes, on s'fait une bonne dose de cure pour s'faire une kératine en béton. 

Objectif : mannequin main avant fin 2020. Non j'rigoles, j'ai des Knakis à la place des doigts donc... Heu.... Passons.

Un mois avec le Durcisseur Fort pour Ongles d'Hérôme

Comment cela va se dérouler ?

Je vais utiliser chaque jour selon les prescriptions inscrite sur la boîte et j. 1er Jour, une couche sur les ongles, 2ème jour, une 2ème couche, 3ème jour, on enlève tout ça avec un dissolvant doux et on repose une couche sur des mains propres. et ce, pendant 1 Mois. Le protocole stipule une utilisation sur 15 jours, mais au besoin de cet article, je vais pousser le test plus loin, mais en diminuant les poses de couches. Cela sera toujours stipuler en haut des photos si je modifie quelque chose à ma routine.

Chaque semaine, j'éditerai cet article afin de vous faire un check-up de l'évolution du soin sur mes ongles

Bien évidemment, pour obtenir de meilleurs résultats, je n'utiliserai pas de vernis à ongles et suivrai les quelques conseils disséminées dans la feuille des instructions de la marque.

Un mois avec le Durcisseur Fort pour Ongles d'Hérôme

Voici venu le moment où je vous cite les soucis que j'ai avec mes ongles et les résultats que j'attends de ce produit.

:: Les 3 défauts principaux de mes ongles* ::

Grignotage d'ongles compulsif (stress, ennui,...)
Ongles mous, qui se cassent rapidement
Pousse lente des ongles 

*Le dédoublement des ongles auraient pu être un des défauts il y a encore quelques années, mais je n'ai plus ce soucis

Un mois avec le Durcisseur Fort pour Ongles d'Hérôme

Jour J avant le traitement


Grignotage d'ongles : Comme je l'ai dit plus haut, je ne les grignote plus à cause/grâce au masque que nous portons actuellement à cause de l'épidémie du Covid-19. L'index de ma main gauche a eu raison de mon stress il y a quelques jours, mais ça a été.

Ongles mous : À part les ongles des pouces qui sont plutôt "épais", les autres ongles, eux, se plient facilement sous la pression. Toutefois, ils ne se cassent pas. Aucun fendillement à noter avant ce début de traitement.

Pousse lente des ongles : Comme je les ai laissée tranquille depuis environ 1 mois, ils ont plutôt bien poussées. On distingue assez nettement le "blanc" de l'ongle.

Petit Bilan : 
Pour ce début de traitement, j'ai déjà eu les ongles dans des états bien pire, mais là, on reste quand même sur une base plus saine que ce que j'ai déjà pu avoir par le passé. À voir l'évolution après une semaine de traitement.

7 Jours après

Un mois avec le Durcisseur Fort pour Ongles d'Hérôme

Grignotage d'ongles : Sur la main gauche (en photo), ça a été, par contre, sur la droite, c'est une tout autre histoire. J'ai rongé les ongles de mon index et de mon annulaire, car ils avaient fendillé sur le côté du blanc et lors d'une soirée, je les ai rongé. Toutefois, les autres ongles n'ont pas été dévorés.

Ongles mous : Cette semaine, avec le boulot et la manutention dû à des changements dans mon entreprise, mes mains et donc ongles ont été mis à rude épreuve. Dès que je me cognais, fallait toujours que ce soit proche de l'ongle et du coup, j'ai eu souvent la sensation que mes ongles allaient sautés. Sur les pouces, je ressent plus cet effet dur, mais sur les autres ongles, ça a tendance à un peu les fragilisés.

Pousse lente des ongles : Sur l'annulaire de la photo, on voit une belle différence en comparaison à la semaine d'avant, mais sincèrement, ce n'est pas spectaculaire.

Petit Bilan : 
Cette semaine, avec les affres du boulot, le stress, etc... Mes ongles ont été mis à rude épreuve. De plus, le produit est très puissant et tout les 2 jours, quand je retire le produit au dissolvant, je m'occupe toujours de mes cuticules avec une huile pour les émollier un peu, les pauvres. Mes ongles ne me semblent pas plus durs, ni plus longs, on verra la semaine prochaine comme ça se passes...


Rendez-vous Dimanche prochain pour voir l'évolution du traitement.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Papote !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...