mardi 25 novembre 2014

Histoire du groupe Estée Lauder


Estée Lauder

De son vrai nom, Joséphine Esther Mentzer née le 1er Juillet 1906 à New York (elle est surnommée "Esty" par ses proches qui se transforme rapidement en Estée). Fille d'immigrants, elle grandit à Corona dans le Queens en compagnie de sa mère Rose, hongroise et de son père Max, Tchéque. Son oncle étant chimiste, elle développe rapidement un attrait pour les cosmétiques et la beauté en général.

C'est alors dans les années 1940 qu'Estée décide de créer sa propre ligne de cosmétiques : elle a cette idée en tête depuis des années, mais décide de réellement concrétiser ses rêves à la suite de son mariage et du soutien de son mari, Joseph Lauder.


Création de la marque

The House of Ash Blond, le propre salon de coiffure d'Estée est la première boutique à voir apparaître la première gamme de soins Estée Lauder composée de 4 produits : Crème Hydratante, Huile Nettoyante, Crème Super-Riche et Lotion pour le visage. Pendant les soins prodiguées aux cheveux de ses clientes, elle leur propose des soins visages qu'elle réalise gratuitement sur celles-ci. Si ces clientes étaient satisfaites, elle leur proposait des échantillons pour qu'elles puissent testé le soin chez elles ou bien les proposer à leurs amis, famille, ... Le bouche-à-oreille venait de naître et le principe des échantillons également.

La marque a changé également la vision des femmes sur le parfum : en effet, à la suite de ce "bouche-à-oreille", Estée décide de commercialiser ses produits pour le soin du visage et tout cela se transforme en véritable empire cosmétique, mais elle trouve encore le moyen de surprendre en sortant un parfum "pour tout les jours". À cette époque, dans les années 50, les femmes pensaient qu'il était impoli d'utiliser du parfum tout les jours, elles ne l'utilisaient alors que pour les occasions spéciales et c'est précisément en 1953, lors de la sortie de son premier parfum "Youth Dew" (disponible à l'époque sous format d'huile pour le bain) que Miss Lauder frappe un grand coup : "Non seulement les femmes peuvent se pomponner, mais maintenant elles doivent le faire !"


Mais "Youth Dew" a une histoire encore plus particulière à son actif. Le produit fut présenté par Madame en 1963 aux Galeries Lafayette de Paris et la clientèle féminine n'était apparemment pas attiré par son produit, le jugeant trop "m'a tu vu". Estée, connaissant ce type de clientèle récalcitrante trouva une idée ingénieuse : elle fit "malencontreusement" tombé un flacon de parfum au sol. En explosant, il libéra son parfum et ses essences dans tout le magasin. Enfin, la clientèle venait, curieuse de savoir d'où venait cette odeur de parfum envoûtant et c'est ainsi que la marque se fit principalement connaître en Europe.

Elle changea également la vision du maquillage pour les femmes dans les années 1960. Les femmes de cette époque ne se maquillait pas tout les jours jugeant cette "coquetterie" plus adapté aux grandes occasions, comme pour le parfum justement et c'est en utilisant les mêmes techniques de vente qui ont marché qu'elle réussit à "vendre" son produit : échantillons, essais sur les clientes, mais également promotions auprès de célébrités. La gamme de maquillage connu une grande popularité pendant les grands défilés et magazines et c'est d'ailleurs en s'inspirant de ces deux éléments qu'elle mis en place des collections maquillages au même titre que les collections mode en s'adaptant à celles-ci et aux besoins et envies de sa clientèle !


Création du groupe

C'est également dans les années 60 que le groupe lance sa première marque en 1964, une gamme de parfums et produits similaires (lotions, gels douches,...) pour les hommes avec la marque Aramis et en 1968, la marque Clinique (Voir le billet de Jeudi pour mieux comprendre son histoire).

Désormais, le groupe possède plus de 30 marques à son actif provenant du milieu de la beauté, mais également du vêtement ou même du parfum. Le groupe possède désormais un capitale de près de 10 milliards de dollars accumulés au fur et à mesure de ses collaborations, de ses acquisitions et de ses propres ventes avec sa marque éponyme.



Marques faisant parti du groupe

Estée Lauder (Marque emblématique du groupe)

Soins


Maquillage

Bobbi Brown (Spécialisée dans le maquillage) (1995)
FLIRT ! Cosmetics (2004)
M.A.C. (Spécialisée dans le maquillage pro) (1984)
Michael Kors (Maquillage et Parfums) (2003)
Smashbox (2010)

Parfums



Lutte contre le Cancer du Sein

En 1992, Evelyn H. Lauder, belle fille de Mme Estée, créa le sigle du Ruban Rose, Ruban Rose qui devient le symbole des nombreuses campagnes internationales de sensibilisation sur l'importance du dépistage précoce du cancer du sein et c'est le mois d'Octobre qui symbolise cet événement. En effet, à la suite d'un cancer du sein vaincu, Evelyn décida de mettre un point d'honneur et ce, durant toute sa vie à sensibiliser les jeunes femmes à se faire dépister au plus tôt.

En 1993, elle créé, en association avec des chercheurs et des scientifiques, la "Breast Cancer Research Fondation" (BCRF) afin de soutenir encore mieux la recherche. Mais c'est en 1994 que l'événement prends la tournure qu'elle possède toujours aujourd'hui : les marques du groupe Estée Lauder collaborent avec la fondation. Mme Lauder trouvant l'idée parfaitement en concordance avec les femmes et surtout avec l'enjeu de la beauté (suite notamment à la perte de cheveux de femmes effectuant des chimios), elle décida de s'associer à l'oeuvre de sa belle-fille. Estée Lauder, Clinique, le magazine Marie-Claire et même le professeur Claude Jasmin (Président du comité Vaincre le Cancer) ainsi que d'autres marques (Bobbi Brown,...). Et ainsi, chaque année, ces grandes marques proposent des produits afin de soutenir la recherche contre le cancer du sein. La plupart des produits édités durant le mois d'Octobre ou dont le packaging est rose proposent de reverser une partie ou la totalité des bénéfices à l'association.


Sources :

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Papote !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...