lundi 26 août 2013

Le cas L'Oréal/Gemey MAYBELLINE

Bonjour mes poupées, mes poupettes, mes poupons enfin bref mes pouffes (non j'rigole bien évidemment) pour un nouveau cas consacrée à deux géants des cosmétiques de GMS, mais avant d'en venir au feu du sujet, je souhaiterais préciser que normalement aujourd'hui, j'aurai dû éditer un Défi du Lundi. Sauf que voilà, je ne suis pas une collectionneuse d'un type de maquillage (enfin, pas pour le moment). Bon, j'adore les rouges à lèvres, mais cela ne justifie en rien une véritable collectionite aiguë. Je me suis donc permise de passer outre ce rituel pour vous offrir un "Le cas" qui, j'en suis sûr au vu de vos visites par ici, ne pourra que vous plaire.

L'Oréal et Gemey, qui ne connait pas franchement ces deux grandes marques de GMS ? Parce que, si on ne les connaît pas, il faut vraiment être la plus mauvaise beauty addict du monde, car ces deux marques sont celles qui font partie au moins de notre enfance ou adolescence. Un objet des deux marques mythiques trônent au moins dans notre vanity makeup et pour cause, on est sûr de ne pas se tromper avec elles. Elles se ressemblent, son souvent placé l'une à côté de l'autre en magasin, ont des produits sensiblement ressemblant et pourtant, je dois bien l'avouer, une ressort plus que l'autre, c'est bien L'Oréal. Pourtant, on ne peux nier leurs ressemblances en matière de propositions de makeup et on va décortiqué tout ça telle une jolie crevette grise qui n'attends qu'à rosir sur la poèle vive de MsOriginalDoll. Allons dégustez tout ça !


Je précise juste pour information que je parlerai principalement de la marque et non du groupe L'Oréal en lui-même.

L'Oréal, c'est l'histoire du jeune Eugène Schueller qui arrive donc à une période importante de la cosmétique puisque deux reines sont déjà passées avant lui dans ce domaine à savoir Elizabeth Arden et Helena Rubinstein. Toutefois, enfin sortie de l'école de Chimie en 1904, il fabrique une teinture capillaire de synthèse qu'il nommera L'Auréal en l'honneur d'une coiffure à la mode pour l'époque (je vous laisse chercher tiens, à vous de travaillez un peu même si je connais déjà la réponse). Il décide donc ensuite de fonder son entreprise en 1909, la "société française des teintures inoffensives pour cheveux". Par la suite, de nombreux succès auront lieu avec la coloration comme l'invention des reflets dorés ou des palettes de teintures plus complète niveau couleur,... Vient ensuite en 1960 la naissance d'un produit dont l'inspiration vient de deux mots "Elle" et "Nette", Elnett est née et devient le premier produit coiffant "moderne". La marque continue donc de se spécialiser dans les cheveux (création de shampooings, nouvelles gammes de coiffants,...) jusqu'en 1992 (je l'es ai peut-être inspirée ;-) avec la naissance des Color Riche, rouge à lèvres qui offre 250 teintes différentes et restent l'un des best-sellers jusqu'à aujourd'hui. Vint par la suite également la création de Revitalift en 1995 et la consécration en 1997, en devenant la marque maquilleur des stars au festival de Cannes.

  

Tu vois, en écrivant l'histoire de L'Oréal, je m'attendais à voir pétiller les paillettes et les confettis, mais elle reste plutôt "classique" dans son rapport à la beauté. Toutefois, même si le classique reste l'un des emblêmes phares de la marque, depuis quelques années, elle a réussi à s'offrir un second souffle avec en priorité des égéries plus que divines. Eva Longoria, Milla Jovovich, Doutzen Kroes, Barbara Palvin et notre petite frenchie Leila Bekhti, toutes ont un potentiel de fraîcheur, de nouveauté, d'idées et d'originalité qui offre à la marque ce renouvellemet perpétuelle qu'elle nous offre à chaque saison. Les visuels sont aussi très travaillés et la marque travaille également beaucoup en synergie avec les réseaux sociaux et c'est grâce à cela que L'Oréal, marque centenaire, ne prends aucune ride.

 Gemey Maybelline née à la suite d'un malheureux événement : c'est en 1914 que le drame arrive dans la cuisine de Mlle Mabel Williams. En effet, la jeune femme subit la perte de ses cils et sourcils à la suite d'un incendie et pour tricher sur la perte de ces précieux poils, elle créé un produit à base de cendre et de charbon ainsi que de la gelée de pétrole pour l'appliquer sur les zones désormais imberbe. C'est alors que son frère, Thomas Lyl Williams trouve l'idée innovante et décide de fondé son entreprise "Maybell Laboratories" en hommage à sa soeur. Le mascara moderne est née ! De vente par correspondance, la marque se voit proposé la commercialisation en magasin. Une aubaine qui offrira à la marque des bons moyens d'évolution et c'est ainsi qu'en 1971, Great Lash, premier mascara à base d'eau est née. Le succès est tel que de nombreuses stars de l'époque adore l'utiliser et surtout, la marque continue d'évoluer en proposant des mascaras toujours plus innovants au fil des ans. Toutefois, la renommée de Gemey ne vient plus que de la brosse à goupillon : en 2004, le lancement de la gamme Dream Matt Mousse révolutionne l'utilisation du fond de teint ainsi qu'en 2009 avec l'arrivée des Colors Sensationnals. Désormais, la marque fait "sensation" avec ses vernis Color Show tout droit inspiré des défilés de mode New-Yorkais.


Gemey Maybelline est une marque qui possède une origine de création (le mascara donc) tout comme L'Oréal et qui a vraiment su se spécialiser dans cette voie. Rien qu'à voir le visuel de la campagne Été 2013, on comprends que la couleur est à l'honneur sur nos cils et reste la dynamique beauté de Maybelline. À chaque sortie de mascara, la marque essaie de l'accompagner d'une collection makeup complète (ou pas) et se défini sur un thème bien précis. Outre son attachement à la redéfinition de nos cils, elle s'attache aussi à la mode en général en s'inspirant toujours des saisons mode de la Fashion Week et essaie d'innover le plus possible. Toutefois, j'aurai beau argumenter sur cette marque qui a un potentiel énorme, on peut noter que MAYBELLINE est née après L'Oréal , mais à miser directement sur le maquillage plutôt que sur le capillaire. Le géant cosmétique a pu "copié" Gemey qui fait désormais partie de son groupe (depuis 1996 tout de même). MAYBELLINE semble toutefois être une marque plus adapté aux adolescentes et jeunes femmes comparé à L'Oréal.


Pourquoi ce côté si similaire ?

Les deux marques se ressemblent et  fait qu'on les croit toutes les deux semblables alors qu'en fait, la ressemblance est importante à cause d'un point non négligeable : L'Oréal possède Gemey MAYBELLINE et s'inspire donc de la marque pour créer des produits pour la sienne. Toutefois, outre ce côté péjoratif, les deux marques ont toutes deux l'envie d'innover, de créer de la nouveauté, de la couleur et de la surprise et le fait qu'elles soit toutes deux distribuées en GMS n'aident pas forcément à les distinguer. Comme on pourrait différencier le Happy Meal et la Magic Box (l'une possède des jouets provenant souvent de la firme Disney alors que l'autre reste plutôt près de Dreamworks... Enfin bref), les deux marques n'ont pas beaucoup de différences à part peut-être les égéries qui sont bien moins célèbres pour Gemey et qui font donc que cette similitude est moins "flagrante" que ce à quoi on pourrait penser. La spécialisation de chacun des créateurs joue également un rôle important... Ouf

 Pour terminer cet article, rien de mieux que de définir chacune des marques grâce à une phrase...


L'Oréal :

Marque créé dans le but d'offrir aux femmes des produits capillaires dont principalement des teintures inoffensives ainsi que des coiffants. Toutefois, elle connaît un phénomène retentissant à l'aide d'égéries connues et d'un travail artistique moderne et créatif.


Gemey MAYBELLINE :

Marque créé avec comme produit central le mascara et en le développant au fur et à mesure des années pour les rendre plus accessibles. Avec son côté moderne et coloré, la marque apporte chaque saison son lot de nouveautés et plaît énormément aux grandes adolescentes.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Papote !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...