Sommaire

Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image

mercredi 2 juillet 2014

Antitranspirant Narta : 48h ou 48min ?

Histoire

C'est en 1969 que Narta fais son apparition dans nos linéaires beauté de supermarché avec un déodorant à l'eau de Cologne. Vous devez sûrement connaître l'eau de Cologne ? Forte, pas très agréable et riche en alcool. Et oui, mais avec le temps, Narta a réinscrit sa griffe dans le milieu du déodorant en sortant notamment en 1996, une gamme pour hommes, en 1998, les premiers déodorant bille de la marque et enfin, la marque a su garder son originalité et sa priorité sur un marché en expansion. Déodorants à base de Pierre d'Alun, Bio, Sans traces, soin, fraîcheur : Narta a touchée à tout et est notamment la première marque en France à lancer les patchs antitranspirants à se "coller" sous le bras. Elle est pas belle la vie en Narta ?

Packaging

Le produit se présente sous un petit format noir, arrondi pour le bouchon et assez fin pour le contenant. Pas d'ouverture ni de spray, c'est un  "deo à bille".


Texture

La texture du contenu est liquide.Du coup, vu le packaging, l'application avec une bille est obligatoire.

Odeur

L'odeur est masculine pas de soucis, elle fait plutôt penser à une senteur marine, océan etc... Agréable en tout cas ! Elle tient assez bien sur la peau, bonne appréciation sur ce point.


Ingredients

Aqua/Water (Eau), Alcohol Denat (Solvant, Antimicrobien, Astringent, Contrôle de viscosité, Antimousse, Rafraîchissant, Vecteur d'actif), Aluminium Chlorohydrate (Antiperspirant, Anstringent, Déodorant), Parfum/Fragrance, BHT (Antioxydant, Masquant, Peut entré dans la Composition de Parfum), PPG-26-Buteth-26 (Antistatique, Conditionneur capillaire, Émulsifiant, Entretien de la peau, Peut entrer dans la composition de parfum), PEG-40 Hydrogenated Castor Oil (Émulsifiant, Tensioactif, Solubilisateur, Peut entrer dans la composition de parfum), Geraniol (Tonifiant, Masquant, Peut entrer dans la composition de parfum), Linalool (Déodorant, Masquant, Peut entré dans la Composition de Parfum), Disodium EDTA (Chélation), Limonene (Masquant, Déodorant, Solvant, Peut entré dans la Composition de Parfum), Hydroxyethylcellulose (Liant, Stabilisateur d'émulsion, Filmogène, Stabilisant, Contrôle de viscosité), Citronellol (Masquant, Peut entré dans la Composition de Parfum), Hexyl Cinnamal (Masquant, Peut entré dans la Composition de Parfum), Benzyl Salicylate (Absorbant UV, Peut entré dans la composition de parfum).


Promesse

"1 : Ultra efficacité 48h. 2 : Anti-trace blanches sur les vêtements. Tester sous contrôle dermatologique." "fraîcheur intense"
Promesse recueilli sur le produit.


Verdict

La promesse est tenue pour le côté anti-trace blanche sur les vêtements (noirs bien sûr). Pour le côté allergène, ça reste à prouver n'étant pas allergique à ce type de produit à la base. 

Le côté fraîcheur est ressenti au début, puis s'estompe au bout de quelque temps. Par contre l'anti-transpirant 48h..... comment dire... hum, juste non, pas du tout en fait, je dirais 1h max quoi !





Pour quel type de peau ?

Pour une peau normale comme la mienne pas de soucis, pas d'irritation sensation de fraîcheur de surcroît, donc bien. Pour les autres, comme d'habitude, ça reste à prouver.

Utilisation

Pas préciser sur le produit, mais est-il nécessaire de le faire ? Non bien sûr. Pour ma part, 1 fois/jour le matin suffit, mais pour les grands sportifs, après chaque session de sport.


Conservation/Durée

18 mois/2 mois environ à raison d'une seule utilisation par jour

Contenance/Prix

50ml/3.97€


Où trouver ce produit... ? 

Vous trouverez ce produit sur les étagères de votre grande distribution habituel, rayon Hygiène !

dimanche 1 juin 2014

Huile Sensuelle Bombaysque de Taaj

Histoire

La marque Taaj est créé en 2004 dans le soucis principal d'échapper au stress, à la fatigue et aux pressions dû à l'univers du travail et du business dans lequel vivait Stéphane Levy, son créateur, mais également bien d'entre nous. La marque a la chance d'être celle qui a inventé les 1ers soins cosmétiques inspirés de l'Ayurveda, à base d'eau de source de l'Himalaya. Stéphane en a fait également son leitmotiv en proposant des profils Ayurvédiques spécialisées pour chacun de ses clients. Une manière de voyager et de s'épanouir sans avoir à bouger de sa salle de bain.

Packaging

Le packaging n'est pas le point fort de ce produit. Le bouchon ouvre sur un orifice petit et assez haut. Au départ, il était présenté sous un film plastique rigide, mais cela n'empêche malheureusement pas le produit de suinter de toute part et c'est bien le problème avec ce produit : l'huile a tendance à s'échapper progressivement du flacon et laisse un effet gras sur les mains quand on le prends.


Texture

La texture est liquide, très liquide et très semblable à de l'huile de tournesol avec un effet sec, mais pas trop.

Odeur

Une odeur sucrée, délicieuse selon moi.


Ingrédients

Paraffinum Liquidum - Mineral Oil - (Antistatique, Émollient, Hydratant, Solvant, Issue de la Pétrochimie), Helianthus Annuus Seed - Sunflower - Oil (Huile de Graine de Tournesol), Amygdalus Dulcis - Sweet Almond - Oil (Huile d'Amande Douce), Cyclomethicone (Antistatique, Émollient, Humectant, Contrôle de Viscosité), Tocopheryl Acetate - Vitamine E - (Antioxydant, Entretien de la Peau), Parfum - Fragrance -.


 Promesse


"Sa texture soyeuse et ultra-pénétrante est très vite absorbée par la peau. La synergie de plantes utilisées, particulièrement riche en vitamines et acides gras essentiels, nourrit et protège l'épiderme. Ses vertus anti-oxydantes et anti-âge régénèrent et fortifient l'épiderme, laissant la peau douce et satinée."
Promesse recueilli sur le flacon.


Verdict

La marque Taaj, je l'ai découverte dans une box beauté et je dois dire que j'ai succombé très rapidement à cette huile pour une raison : son odeur. Une odeur très sucrée, presque comme l'odeur de Malabar jaune de notre enfance. Je n'ai toutefois pas eu le même coup de coeur pour son efficacité.

 Il y a quelque chose qui me chagrine dans leur promesse, c'est la peau "nourrie". J'ai eu beau utilisé cette crème durant le travail, mais également post-épilation à l'épilateur et je n'ai pas ressenti d'effets protecteur, ni nourrissant sur ma peau, juste un effet de film gras-sec. Pire, le film laissait sur la peau met du temps à pénétrer et au niveau de mes jambes, peu après l'épilation, elles était très sèche malgré l'utilisation de l'huile. Je m'explique : en été, j'ai tendance à "choper" des boutons de chaleur et résultats je me gratte, mais l'huile de Taaj n'a pas aidé ma peau à se regénèrer. Il a même fallu que j'utilises des formules plus crèmeuse.

Alors je me dit que peut-être que les huiles ne conviennent pas à mon corps tout simplement, mais alors, pourquoi quand je l'appliquais au niveau du dos auparavant (=massage par mon chéri), je n'avais pas la peau sèche ni rien ? Toutefois, une chose est sûr, le fini douceur est bien là.

Ce produit reste donc un mystère, mais je le recommande bien plus pour des massages entre amoureux que pour l'hydratation du corps !



Pour quel type de peau ?

Pour tout les types de peaux et plus particulièrement les peaux sèches à très sèches.

Utilisation

Appliquez en massage sur tout le corps. Faites-vous aider pour un moment complice et tactile.



Conservation/Durée

12 mois/En l'utilisant deux fois par semaine, environ 3 mois.

Contenance/Prix

100ml/16.90€



Où trouvez ce produit ... ?


dimanche 18 mai 2014

Dent de Sagesse, Bouche en Détresse

Bonsoir les petites poupées, j'espère que vous allez bien ? Enfin bon, c'est sûr que vous allez bien. Bah oui, y'a du soleil, de la chaleur, de la lumière enfin bref, tout pour rendre heureuse une beauty addict qui peut par exemple allez faire son shopping à Yves Rocher en allant farfouiller à La Braderie du Printemps

Ouais, ouais, bah ça, c'est ce que j'aurai voulu faire aujourd'hui sauf que non. Mon corps et surtout ma bouche était bien décidé à me prodiguer fatigue et autre effets secondaires de cette magnifique opération qu'on appelle "Extraction des dents de Sagesse". Et oui, ça y est j'y suis passée et enfin, cette opération sonne comme une délivrance puisque j'ai passé une bonne année à m'occuper de caries et autres joyeusetés dentesques parce que je n'avais jamais pris le temps d'aller chez le faiseur de dents blanches et propres auparavant héhé.


Toutefois, délivrance oui, mais souffrance, oui aussi. Bon, je vois que tu trépignes à que je t'expliques l'opération, comment ça se passe en évitant d'évoquer le sang, le bruit strident de la fraiseuse et tutti quantti. Bon ok on y va... 

J'avais rendez-vous Vendredi à 14h donc et j'ai demander à mon petit papounet de m'accompagner (car oui, j'ai oublié de mentionner que j'ai fait cette opération en anesthésie locale et non générale) (Pourquoi ? J'ai tout simplement la flippe de ne pas me réveiller... Enfin bref) pour que si je tombe dans les pommes, il soit là pour que je ne me fende pas la poire sur le sol (évocation des fruits et légumes que je ne peux pas dégustez pour le moment : Check). On arrive au cabinet et j'entre dans une salle où l'assistante du Stomatologue (oui, en enlevant une lettre et en en rajoutant une autre, ça fait Tromatologue... Gloups) où elle me demande de m'assoir sur le siège ajustable. Elle l'allonge et j'ai légèrement l'impression qu'il est bien bas ce "lit", je me sens comme un cure-dent : bien droite. Ensuite, le Docteur arrive pour pratiquer les piqûres d'anesthésie à l'intérieur de ma bouche et il me demande tout deux de bien respirer pour le nez, ce que je fais donc. Mais au fil des piqûres, 4, 5, 6 ainsi de suite, mon corps commence a légèrement paniquer et je me met à trembler comme si j'était effrayer. C'est dingue. 

Ensuite, les piqûres s'arrêtent et mon médecin reçoit un autre patient le temps que le produit fasse effet. Malheureusement pour moi, j'allais encore devoir travailler. Radio des dents que mon dentiste ne leur a pas fourni, ça m'oblige à en refaire une ici, mais avec en prime l'intérieur de la bouche gonflée par les anesthésiants et une sensation de fourmi dans le corps. C'est bien l'assistante qui m'a fait flipper en me disant "Ca va, vous n'allez pas faire de malaise ?" et moi, tellement peur de faire ce fameux malaise, je me concentre sur la radio. Une fois celle-ci terminé, je reprends place sur mon "lit". J'attends encore quelques minutes que mon Docteur arrive et c'est à ce moment-là que me vienne les idées les plus bêtes : "Mer**, j'ai oublié mon mp3, je vais tout entendre de l'opération maintenant, rahlala qu'est-ce que j'ai peur... Et j'ai envie de faire pipi... Non, tu te retiens... Mais si je lui fais pipi dessus.... Mais non idiote, ça n'arrive pas tu..." et là, l'entrée de mon Docteur qui me sort de mon discours monologue avec moi-même. 


L'assistante arrive en même temps que lui et ramène une sorte d'aspirateur avec un petit tuyau pour "avaler le sang". Beurk. Mais ce sont surtout tout les outils sur la "table opératoire" qui me font peur. J'arrive quand même à discerner une pince. Ma conscience me dit à ce moment-là "Arrête ! Tu sais très bien pourquoi on est là". Et l'opération commence. Il utilises en premier lieu une sorte de stylo métallique qui fait un bruit de craquement dans ma bouche, comme s'il cassait ma dent et ensuite, hop, la pince et une dent est déjà parti. Ensuite, la deuxième dent, pareil. Mais la troisième, je le vois sortir le scalpel et là, j'ai peur, mais je ne sens absolument rien sauf quand il m'enlève ma dent et il s'en rend rapidement compte et me refait une piqûre d'anesthésie. Ca passe. Enfin, c'est la quatrième qu'il termine et la plus compliqué : cette dent poussait en crochet et donc, il est obligé d'utiliser la fraiseuse, chose qui ressemble à un énorme stylo et dont la "mine" tourne très vite pour faire un trou dans la dent. Ce truc, j'ai eu du mal. Je ne ressentais aucune douleur, mais je sentais clairement le Stomato allait loin dans la gencive et j'avais sacrément peur alors je me suis concentré sur les néons au dessus de moi et c'est passée. Ensuite, il a arraché la dent et a recousu le tout.

Enfin, l'assistante a aspiré tout le sang avec son aspirateur et m'a nettoyé le contour de la bouche avec une lingette. Je ne ressent toujours aucune douleur, mais la désagréable sensation d'avoir du sang dans la bouche et la bouche enflée par les anesthésiants. Tout ça pour la bagatelle de pratiquement 350€, mais au moins, c'est terminé. Plus de soucis bucco-dentaires (pour l'instant). Par la suite, il est indiqué qu'il faut manger mous et pas trop chaud, qu'il ne faut pas craché, que l'on va avoir un belle oedeme qui, pour ma part, s'est révélé plus présent sur un côté que sur l'autre et que les bains de bouche et autres brossages doivent être réalisée deux jours après l'opération.


Voilà, la torture est terminé et il ne me reste plus qu'à cicatriser désormais. Ca fait peur, ça impressionne, mais ça ne fait pas si mal que ça franchement en locale. De plus, l'opération a durer quoi ? Environ 20 minutes donc c'est plutôt bénéf' et on perds pas de temps héhé.

Mais d'ailleurs, vous vous êtes déjà fait retirer les dents de sagesse vous ? Locale ou Générale votre anesthésie ? Vous avez eu mal ? Des conseils et astuces à donner ? 

N'hésitez pas surtout. Sur ce, je vous fait des bisous et je vous retrouver cette semaine avec des news gourmandes et croquantes, toujours glossy glossy et avec des paillettes de licorne en plus.



mercredi 7 mai 2014

"Laissez le temps au temps"

J'en ai marre... Oui, lecteurs, lectrices, j'en ai marre ! Je n'arrive pas à faire ce que je veux en ce moment et c'est très très très très chiant. Mais pourquoi donc ? Parce que j'arrive en plein dans mes examens, parce que mon entreprise est en plein travaux et donc, il m'arrive de faire des semaines de 50 heures (non, ne pleure pas, j'ai même plus la force de me nourrir correctement alors :D *vis ma vie de désespéré de la vie*). En plus de ça, ma vie privée est très triste : le temps est moche (voir photo ci-dessous), mes amis prennent petit à petit la poudre d’escampette ou alors change plus vite que l'humeur d'une femme en pleine menstruation (désolée de l'image), ma vie amoureuse est une vrai balance : un jour bien, l'autre jour mal et c'est pour toutes ces raisons que j'en ai marre.


Le problème dans tout ça est que je vous délaisse alors que vous êtes quand même comme ces petits machins tout mous que l'on tripote pour se déstresser. Voilà, vous êtes mes déstressants. Parler de beauté, de maquillage, de couleurs, de pigments et de textures me détend, mais je n'ai pas le temps de "prendre du temps" pour me détendre. Comme je suis très perfectionniste, je n'ai pas envie de faire un article pour le bâcler, vous sortir un brouillon, une boulette de papier jeté dans la corbeille tu vois ce que je veux dire ? Bon, non, parce que clairement, ce billet est une ode au carnet griffonné par les collégiens durant les cours de Maths.


Seulement voilà, j'avais envie de vous le dire, car je ne veux pas que vous pensiez que je vous abandonnes, loin de là. C'est juste qu'en ce moment, il faut que je reprennes ma vie en main. Cette vie qui me permet de prendre du plaisir à écrire un article par ici. Après, j'ai dans l'idée de vous proposer quelques articles qui n'ont pas beaucoup de rapport à la beauté, mais qui pourront parler de musique, de nourriture, d'objets originaux, tout ce qui fait que les produits de beauté que je sélectionnes, ce que je suis et ce que je représentes aux yeux des autres correspond à ce que je consomme, ce que je regarde, lis, écoute, teste, mange, boit, fume, mes sorties, endroits que j'apprécie (barrer la mention inutile). Qu'est-ce que vous en pensez ?


Car écrire de beauté est tellement un sujet qui me passionne que cela me prends beaucoup plus de temps à écrire qu'un autre sujet (qui peut-être tout aussi qualitatif bien sûr) et écrire sur d'autres sujets peut être sympa non ? Mais pour cela et comme dis dans le titre, il faut me laisser du temps, car oui, d'autres futurs événements arrivent : je vais re-déménager pour habiter chez mes parents. Alors c'est clair que c'est pas le paradis, je dois bien l'avouer, mais c'est clair aussi que ça sera une bonne manière pour moi d'être entouré, d'avoir un certain soutien et surtout de pouvoir mettre de côté pour enfin prendre un appartement digne de ce nom : celui que j'ai ne me donne envie de rien faire à part rester dans mon canapé, manger des blinis au tarama et dormir. Voilà. Encore un article très personnel certes, mais je me dois de vous révéler l'envers du décor, les coulisses de ce blog, pour que vous puissiez comprendre à quel point il peut être difficile de gérer une vie privée, publique, professionnelle et blogesque en même temps.



vendredi 28 mars 2014

Du Monoï pour l'hiver, du soleil pour ta peau !

Histoire


Soleil des Îles est une marque créer en 1983, puis racheté par le groupe Interlac en 1987. La marque est numéro 3 des ventes en grandes et moyennes surfaces en France en proposant des produits divers et variés telle la Graisse à Traire, l'huile de Monoï,.... Soleil des Îles met tout en oeuvre pour créer des produits agréables à nous petites Françaises, mais aussi ludique et utiles. Je vais vous présenter l'un des produits de la marque qui m'a enchanté par son odeur délicate et qui tient bien sur la peau.

Packaging

Le packaging est typique de la marque : une bouteille avec un bouchon qui se clipe et se déclipe en appuyant sur l'extrémité. Le flacon commence très fin et possède des grandes "hanches" pour récolté le plus de produit possible et surtout possède un caractère qui nous rappelle avec beaucoup de subtilité les femmes Tahitiennes et leurs jolies tenues traditionnelles.




Texture


C'est un lait fluide, léger et qui pénètre rapidement. Il laisse un film hydratant sur la peau après l'avoir appliqué.

Odeur

L'odeur est divine. Une vrai odeur de Monoï pas chimique pour un sou.




Ingrédients


Aqua (Eau), Paraffinum Liquidum (Antistatique, Émollient, Hydratant, Solvant, Protection de la peau, Peut entrer dans la composition de parfum), Glyceryl Stearate (Émulsifiant, Émollient, Peut entré dans la composition de parfum), Glycerin (Hydratant, Humectant, Dénaturant, Solvant, Conditionneur Capillaire, Hygiène Buccale, Protecteur de la peau, Contrôle de Viscosité, Peut entré dans la Composition de Parfum), Cetearyl Alcohol (Émollient, Émulsifiant, Stabilisateur d'émulsion, Synergiste de mousse, Opacifiant, Tensioactif, Contrôle de Viscosité), Hexyldecanol (Émollient, Humectant, Solvant, Entretien de la peau), Hexyldecyl Laurate (Émollient, Hydratant, Occlusif, Entretien de la peau), Octyldodecanol (Émollient, Solvant, Peut entré dans la composition de parfum), Cocos Nucifera (Noix de Coco), Gardenia Tahitensis (Fleur de Tiaré), Ceteareth-20 (Nettoyant, Émulsifiant, Tensioactif), Dimethicone (Antimousse, Émollient, Hydratant, Protection de la Peau, Entretien de la Peau), Parfum, Ceteareth-12 (Nettoyant, Émulsifiant, Tensioactif), Cetyl Palmitate (Émollient, Entretien de la peau, Masquant, Parfum), Sodium Acrylates Copolymer (Liant, Filmogène, Opacifiant, Contrôle de viscosité), Cera Alba (Cire d'Abeille), Sodium Methylparaben (Conservateur), Sodium Propylparaben (Conservateur), Imidazolidinyl Urea (Conservateur), Allantoin (Protection cutanée, Apaisant), Citric Acid (Régulateur de pH, Chélation, Masquant, Peut entré dans la Composition de Parfum), Tetrasodium EDTA (Chélation), Hydrolyzed Wheat Gluten (Protéines de Gluten Hydrolysées), Decyl Oleate (Émollient, Entretien de la peau), Tocopheryl Acetate – Vitamine E - (Antioxydant, Entretien de la Peau), PPG 1 (Surfactant, Émulsifiant), Trideceth-6 (Tensioactif, Émulsifiant), Sodium Benzoate (Conservateur, Masquant, Peut entrer dans la composition de parfum), Phenoxyethanol (Conservateur, Peut entrer dans la composition de parfum), Methyl Paraben (Conservateur, Peut entré dans la composition de parfum), Propyl Paraben (Conservateur, Peut entrer dans la composition de parfum), Amyl Cinnamal (Masquant), Benzyl Alcohol (Conservateur, Solvant, Peut entré dans la Composition de Parfum), Citral (Masquant, Peut entré dans la Composition de Parfum), Isoeugenol (Aromatisant, Parfum, Masquant), Benzyl Salicylate (Absorbant UV, Peut entré dans la composition de parfum), Coumarin (Antioxydant), Geraniol (Tonifiant, Masquant, Peut entrer dans la composition de parfum), Isoeugenol (Aromatisant, Parfum, Masquant), Linalool (Déodorant, Masquant, Peut entré dans la Composition de Parfum), Citronellol (Masquant, Peut entré dans la Composition de Parfum).


Promesse 

"Notre lait apaise, hydrate et adoucit votre peau desséchée par le soleil et le vent. Il vous procure une agréable sensation de fraîcheur."
Promesse recueilli sur le site de la marque


Verdict


C'est le lait qui a sauvé la vie de mes épaules il y a 1 an et je l'en remercie. Il hydrate 
super bien et rend notre peau douce et avec une délicate odeur qui tient toute la journée.

Malgré tout, le lait n'est selon moi, pas assez nourrissant pour l'hiver, il faudra mieux 
privilégier les crèmes de corps bien crèmeuses plutôt que les laits trop légers pour cette période.

Un produit In que je ne lâcherai pour rien au monde l'été prochain.




Pour quel type de peau ?


Pour les peaux qui ont tendances à attraper de gros coup de soleil l'été, pour les peaux qui veulent sentir bon le Monoï, pour les peaux qui font grise mine l'hiver.



Utilisation

Appuyez sur le bouton pressoir et, avec le flacon tête en bas, faites coulez le produit dans le creux de votre main et étalez-le à votre guise sur les parties de votre corps qui en ont le plus besoin.



Conservation/Durée


C'est un produit qui se conserve 12 mois et qui dure environ 2-3 mois en l'utilisant quotidiennement.

Contenance/Prix

Le flacon contient 150ml de produit pour un prix raisonnable de 6.15€.




Où trouvez ce produit... ?


Vous trouverez ce produit en grandes et moyennes surfaces pendant la période de l'été, mais si vous ne pouvez pas attendre, une boutique en ligne est disponible sur le site où vous pouvez retrouvez touts les produits de la marque dont le Lait Après-Soleil.

jeudi 27 mars 2014

Quand Nair dépoile...

Histoire


Et bah je peux vous dire que j'ai dû me battre des mois avant d'obtenir "l'histoire" de la marque, car provenant d'une entreprise industriel, c'est un peu difficile. La marque est créer en 1940 (Quelle bonne idée que de créer des produits pour t'exploser les poils de Jambes alors que d'autres sont en train de préparer des bombes ?! *humour*). Elle est donc lancée par le groupe Carter-Wallace et plus précisément John Higgins Wallace JrNair est la contraction de No Hair (=sans poils dans ce cas-ci) et défini exactement ce que la marque propose puisque c'est une des premières marques à commercialiser les très reconnus crèmes dépilatoires. La marque a su développé sa gamme pour nous offrir des ciresdes décolorants, ... Tout pour que la douceur soit notre nouveau dada.

Packaging

Le tube au magasin se présente emballée dans un plastique dure. En le retirant on voit un petite spatule qui nous servira pour notre "dé"pilation. Le produit en lui-même est donc un tube blanc et violet, des notes assez flashy pour un produit composé en grande partie de produits de type cocoon. Toutes les informations essentiels sont écrites au devant, rien de bien futile en fait.



Texture

La texture, du peu que j'ai pu l'a toucher (bah oui, mais j'ai pas envie dépiler mes poils de doigts) ressemble à une crème très onctueuse et de couleur blanche. Basique quoi.

Odeur

L'odeur est très chimique et c'est une odeur que l'on retrouve beaucoup dans ce genre de produits, je ne saurai vous la décrire car c'est difficile, mais elle n'est pas déplaisante.



Ingrédients


Aqua (Eau), Paraffinum Liquidum (Antistatique, Émollient, Hydratant, Solvant), Calcium Thioglycolate (Dépilatoire, Exfoliant, Kératolytique), Cetearyl Alcohol (Émollient, Émulsifiant, Stabilisateur, Synergiste de Mousse, Opacifiant, Tensioactif, Contrôle de Viscosité), Calcium Hydroxide (Régulateur de pH, Tampon), Sodium Hydroxide (Émulsifiant), Ceteth-20 (Nettoyant, Émulsifiant, Tensioactif), Silica (Abrasif, Absorbant, Opacifiant, Liant, Contrôle de Viscosité, Anti-Agglomérant, Foisonnant, Suspension), Synthetic Beeswax (Stabilisateur d'émulsion, Contrôle de Viscosité), Parfum, Propylene Glycol (Humectant, Solvant, Entretien de la Peau, Viscosité, Peut entré dans la Composition de Parfums), Lilium Candidum Extract (Extrait de Fleur de Lys Blanc), Methylparaben (Conservateur), Propylparaben (Conservateur), Hydrogenated Cottonseed Oil (Huile de Coton Hydrogénisée), Butylphenyl Methylpropional (Masquant), Benzyl Benzoate (Solvant), Limonene (Additif), Linalool (Parfum), Alpha-Isomethyl Ionone (Masquant), Citronellol (Parfum).

Promesse

"Parce que le maillot et les aisselles sont des zones sensibles à la pilosité spécifique, cette crème dépilatoire Nair a été formulée pour une épilation efficace dans le respect de la peau

Onctueuse et délicatement parfumée, elle est enrichi en Cold Cream Nair nourrissant, en Huile de Coton hydratante et d'un extrait de Lys blanc connu pour ses propriétés adoucissantes pour une épilation tout en douceur. Après rinçage, la peau est parfaitement nette, soyeuse et hydratée pour un confort optimal."
Promesse recueilli sur le tube

Verdict

Dans toute ma vie, c'est bien la 2ème-3ème crème dépilatoire que j'essaie et celle-ci est vraiment sympa.

Déjà, j'ai pris la marque Nair car j'avais beaucoup testé la marque Veet et sans vraiment de résultats incroyables je trouve et j'avoue que j'ai bien fait. Cette crème dépilatoire est efficace et vraiment simple d'utilisation. Bon, j'ai quelques petites rougeurs après chaque dépilation normal, mais cela part vite grâce à une crème miracle dont je vous ferai une revue bientôt

Par exemple, pour faire le maillot de manière nickel, il faut si reprendre à deux fois, mais après c'est vraiment tout doux et très net. Pour les aisselles, le résultat est un peu différent : la peau est douce après dépilation, normale on vient de se dépiler, mais on a toujours cette impression de voir des poils alors qu'il n'y en a pas.

Enfin bref, tout ça pour dire que cette crème m'a redonner l'envie de tester ce genre d'épilation et de la garder.



Pour quel type de peau ?

Pour tout les types de peaux, mais je préfère prévenir les peaux sensibles, il fait quand même un peu mal.

Utilisation

Appliquez la crème soit avec vos mains, soit avec la spatule (moi, je le fait avec un coton rond) sur l'ensemble de la zone à dépiler, attendez 5 à 6 minutes puis tester sur une petite zone grâce à la spatule

Si les poils ne semble pas assez éliminer, posez-le encore quelques minutes, mais sans jamais dépasser les 15 minutes (moi, j'attends toujours les fameuses 15 minutes sans même faire de test). Enfin, enlevez le restant de produit avec votre spatule puis rincer la zone fraîchement dépilée avec de l'eau tiède et surtout sans savon.

Ps : il conseille de ne pas utilisé de déodorant juste après, attendez au moins une demi-heure donc.



Conservation/Durée

C'est un produit qui se conserve 12 mois soit 1 an et qui peut durer, en l'utilisant une fois par semaine sur le maillot 2 fois et sous les aisselles une fois, environ un mois et demi (et encore).

Contenance/Prix

Le tube contient 100ml de produit et coûte le prix de 5€, très raisonnable je trouve.


Pas très glamour, mais au moins je vous montre son efficacité

Où trouvez ce produit... ? 

Vous trouverez ce produit dans vos supermarchés préférés.

Elle(s)/Il(s) en parlent...

AbsolutelyJulie
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...